Ironwrestlefest
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Ironwrestlefest


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Valise rigide à roulettes pivotantes ...
Voir le deal
45.14 €

 

 Génésis 2012

Aller en bas 
AuteurMessage
trickytophe

trickytophe

Masculin Nombre de messages : 428
Age : 44
Localisation : Cannes La Bocca
Date d'inscription : 17/04/2009

Génésis 2012 Empty
MessageSujet: Génésis 2012   Génésis 2012 Icon_minitimeVen 6 Jan - 12:17

Comme en 2011, je vous file mes pronos commentés pour le premier PPV de la TNA de 2012. Selon moi, Génésis propose une carte sympa avec des airs de frais qui augure bien l’année à venir. Je suis juste déçu que Mr. Anderson ne soit pas booké en ce début d’année :-(

Bobby Roode © vs Jeff Hardy pour le titre poids lourds : Bobby Roode

Je suis sincèrement estomaqué lorsque j’analyse rétrospectivement ce que les créatifs de la TNA ont réussi à monter autour de Bobby Roode. L’ancien des Beer Money est passé du statut d’aspirant au titre, babyface adulé à celui de champion top heel détesté, et ce en l’espace de seulement quelques mois avec une grande cohérence. Pour moi, Roode incarne actuellement le parfait « grand méchant » à la TNA. On adore le détester alors qu’auparavant on l’adorait tout court. Je trouve de plus qu’il joue bien son rôle, tout en restant toujours aussi efficace sur le ring. Jeff Hardy est qu’en à lui en pleine rédemption. Son parcours depuis son retour est exemplaire. Sa place actuelle de contender n°1 est méritée après sa feud logique avec Jeff Jarrett qui a servi à concrétiser son retour. Perso, j’apprécie bien plus Jeff Hardy en face qu’en heel. Je le trouve bien plus crédible. Ce match de début d’année est important car il va donner le ton des prochains mois. Je pense que cette rencontre sera réussie car on a deux catcheurs capables du meilleur sur le ring. Selon moi, Roode va garder son titre car il doit rester le catcheur odieux à abattre. Ainsi, comme AJ Styles avant lui, Hardy va échouer. Il faudra attendre encore un temps pour être libérer de l’infâme règne de « l’incarnation de la génération de l’égoïsme ».

Kurt Angle vs James Storm : Kurt Angle.

J’ai adoré leur match précédent à Final résolution !!! Franchement, sur le ring, ces deux grands professionnels se donnent à fond et nous offre toujours des matchs de haut niveau. Au-delà, je trouve leur feud crédible. En fait, j’attends dans leur storyline la même qualité/intensité que dans celle, monumentale, qui a longtemps opposé Kurt Angle à Jeff Jarrett. C’est pourquoi, malgré ma préférence pour le cowboy buveur de bière, j’opte pour une victoire de Kurt Angle qui permettra ensuite de construire une « belle » lors du prochain PPV. Ainsi, cela donnera plus de temps à Roode pour ancrer son règne maléfique avant que Storm nous en libère naturellement et logiquement. Eh oui, pour moi, seul Storm peut à terme vaincre Roode. En tout cas, je l’espère.

Austin Aries © vs Kid Kash vs Jesse Sorensen vs Zema Ion pour le titre X Division : Austin Aries.

Austin Aries domine clairement la X Division depuis plusieurs mois. Jesse Sorensen, le jeune rookie talentueux, a eu sa chance… en vain. Kid Kash, le vétéran baroudeur, a eu sa chance… en vain aussi. Quen à Zema Ion, il est encore trop vert et n’est pas assez populaire malgré ses excellents matchs contre Anthony Nesse. Bref, franchement, selon moi, aucun des trois adversaires de AA n’a de quoi lui ravir sa ceinture. C’est à se demander comment les créatifs vont s’en sortir ? Quoiqu’il en soit, vu le calibre des 4 catcheurs engagés dans ce match, celui-ci risque de voler le show. Mais, selon moi, AA va encore s’en tirer.

Gail Kim © vs Mickie James pour le titre knockout : Gail Kim.

Je me demande si elles vont faire mieux que lors de leur excellent match de fin décembre. Ces deux catcheuses sont vraiment exceptionnelles. C’est la crème de la crème du catch féminin. Malgré tout, je continue de penser que, si Mickie redevient championne, cela ne rafraichira pas la division féminine de la TNA et que l’on va finir par tourner en rond de nouveau. Au-delà, si les créatifs veulent faire de Gail La Méga Championne, il faut qu’elle garde encore son titre. Surtout, perso, j’aimerais bien un peu de changement en 2012 avec le retour sur le devant de la scène d’Angelina Love ou alors avec un changement radical d’attitude de Madison Rayne qui finirait par exemple par s’opposer à sa coéquipière actuelle. Il faut que cela bouge chez les filles !!!

Abyss vs Bully Ray dans un Monster’s Ball Match : Abyss.

Avant tout, une précision pour ceux ou celles qui ne connaitrait pas cette stipulation étrange utilisée exclusivement à la TNA : il s'agit d'un match hardcore pouvant accueillir un nombre variable de participants. Ceux-ci sont censés avoir été enfermés dans une salle sans lumière et sans nourriture, pendant les 24 heures qui précèdent le combat pour les rendre les plus agressifs possibles. Une fois libérés, les participants entrent directement dans un match sans disqualification où les tombés (par décompte de 3 ou soumission) peuvent s'effectuer même en dehors du ring. C’est la stipulation de prédilection d’Abyss.

C’est évident, on va avoir droit à un match ultra agressif et violent. Abyss et Bully Ray sont des bagarreurs émérites et des catcheurs que le hardcore ne répugne pas. Bref, cela va frapper fort et cela va saigner. De plus, vu leur gabarit de vrais poids lourds, ce match va déménager. Amateur de voltige et de technique passaient votre chemin !!! Quoiqu’il en soit, j’attends ce match avec impatience car, pour moi, il va sonner à terme le glas des Immortals. Je donne Abyss gagnant car c’est le seul à avoir les tripes et la force nécessaire pour détruire morceau par morceau l’ancien clan dominant de la TNA. Après Bully Ray, cela sera bientôt le tour de Gunner, Flair et de Steiner.

« The Pope » D’Angelo Dinero vs Devon : The Pope.

Cette feud secondaire traine dans les cartons depuis bien (trop) longtemps. Après des périodes d’accalmie entre les deux hommes, avec la formation d’une équipe efficace, leur rivalité axée sur les deux fils de Devon repart de plus belle. Cependant, il faut aussi que cette feud en pointillés trouve une conclusion dans les mois à venir. Perso, j’aurais préféré que Devon et Dinero reste alliés et fondent une réelle équipe car je trouve que leur duo fonctionne bien in ring. Ils pourraient même être champions par équipe. Dommage… Concernant ce match vraiment mineur pour moi, je pense que The Pope va l’emporter grâce à l’intervention des fils de Devon qui vont bêtement se ranger à ses côtés contre leur tyrannique de père. A l’avenir, on n’est pas à l’abri d’un match à handicap « 3 vs 1 » où Devon, poussé à bout, affrontera Dinero et ses propres fils (La TNA aime bien ce genre de déchirement familial, voir Garrett et Eric Bischoff).

Crimson © & Matt Morgan © vs Samoa Joe & Magnus pour le titre par équipe : Samoa Joe & Magnus.

J’avais raison : Crimson & Morgan sont des champions quasi invincibles. Avec les disparitions ou les défaites, des MCMG, des Beer Money, de la Mexican American et d’Ink Inc, la TNA a du organiser un grand tournoi regroupant de toutes nouvelles équipes (quelque fois improbables, il est vrai) pour trouver de nouveaux challengers. Et, franchement, quels challengers !!! L’équipe formée par Samoa Joe & Magnus déchire. Certains fans étaient contre l’idée de ce tournoi bizarroïde. Moi, je trouve qu’au contraire il a eu le mérite de redistribuer les cartes de la division par équipe et d’ainsi rafraîchir la donne pour 2012. J’attends donc ce match avec une grande impatience car, sur le ring, cela va déménager avec 4 catcheurs de grand talent et au gabarit exceptionnel. Je donne Samoa Joe & Magnus gagnants malgré ma préférence pour les deux géants car je pense que Joe mérite enfin une victoire digne de ce nom après une année 2011 catastrophique et que, pour moi, Crimson et Morgan ne peuvent pas rester bloqués sur le titre par équipe. Ces deux là méritent d’être libres de viser plus haut avec des feuds palpitantes à la clé. Pour eux, ce titre par équipe est plutôt un frein.

Gunner vs RVD : Gunner.

La TNA essaye depuis quelques semaines de relancer Gunner. Il serait temps car je trouve qu’il a été suffisamment relégué au second plan après son push sympa suite à sa séparation avec Murphy. Pour moi, et j’en ai déjà parlé, Gunner, tout comme Crimson, représente l’avenir de la fédération. Il a un gabarit, un physique, une gueule et, in ring, un style bien agressif. J’aime bien l’idée actuelle de lui faire incarner un destructeur implacable. De son côté, RVD stagne actuellement. De plus, son contrat à la TNA arrive à son terme en mars prochain. Après une feud rapide contre Christopher Daniels, j’ai l’impression que les créatifs ne savent plus quoi faire de lui. Je donne donc Gunner gagnant car, selon moi, il va détruire RVD pour l’écarter des rings le temps soit pour les créatifs de retravailler une véritable nouvelle storyline, soit pour qu’il puisse quitter tranquillement la TNA (pour la WWE ?) suite à sa fin de contrat.
Revenir en haut Aller en bas
trickytophe

trickytophe

Masculin Nombre de messages : 428
Age : 44
Localisation : Cannes La Bocca
Date d'inscription : 17/04/2009

Génésis 2012 Empty
MessageSujet: Re: Génésis 2012   Génésis 2012 Icon_minitimeVen 13 Jan - 18:18

Comme promis, voici mon retour sur le PPV de la TNA, Génésis.

Opening : Austin Aries © déf, dans l’ordre des éliminations, Kid Kash, Zema Ion et Jesse Sorensen pour conserver son titre X Division.

Le match X Division ouvre donc le show. C’est plutôt une bonne chose pour chauffer le public et le spectateur. Comme je l’avais évoqué dans mes pronos, cette rencontre pouvait voler le show. Certes, elle ne l’a pas fait mais néanmoins quel superbe match !!! On a eu droit à un véritable festival de prises de risque et de voltige. Le match va à 100 à l’heure. Il est de plus très bien construit. Les 4 athlètes se donnent à fond. L’action est omniprésente. On ne s’ennuie pas et le match est au final très divertissant. Il en ressort que le véritable challenger d’AA reste Jesse Sorensen qui incarne à présent un babyface très crédible. Kid Kash et Zema Ion sont surtout là pour pimenter le combat. Pourtant encore vert, Zema n’a pas fait pâle figure, loin de là. Il souffle même la victoire à Sorensen par pur égoïsme. C’est bien vu. Aries est toujours aussi irrésistible tant in ring qu’au niveau de son jeu avec le public. J’ai vraiment été accroché par cet opening de haut niveau. 7.5/10.

Devon déf The Pope D’Angelo Dinero.

Pour moi, vus le savez, ce match était très secondaire. Ainsi, sa place juste après l’opening me convenait bien. Après, j’avoue avoir été agréablement surpris par cette rencontre. Le match est dynamique avec quelques passages très réussis. Devon est brutal et se lance à corps perdu dans la bataille. Dinero qu’en à lui reste toujours aussi roublard et vif comme l’éclair. In ring, le combat est crédible et cohérent. Au-delà, même si l’intervention des fils de Devon était prévisible, j’ai bien aimé leur retournement contre The Pope au profit de leur père. Le final est sympa et la scène où Devon termine dans les bras de ses jumeaux est marquante. Bref, un match sympa qui, malgré mes réticences initiales, a retenu toute mon attention. 6/10.

Gunner (accompagné par Ric Flair) déf RVD.

Cela m’a fait plaisir de retrouver Gunner en PPV. J’aime bien ce catcheur agressif qui, selon moi, sera dans un avenir proche un des piliers de la fédé. De plus, un match avec Ric Flair aux abords du ring ne peut qu’être accrocheur car ce vieux briscard apporte toujours du spectacle. Après, in ring, le match est sympa à voir avec quelques belles combinaisons. Son point positif principal est que l’on assiste à une rencontre entre deux catcheurs aux styles très différents. C’est toujours intéressant à regarder. De plus, l’ouverture est assez technique. Gunner a pu ainsi montrer que derrière le pur striker barbare pouvait se cacher un catcheur plus fin. Malgré tout, ce match reste assez prévisible. Le final est on ne peut plus classique : Flair fait du Flair, et Gunner en profite pour détruire RVD qui repart en civière comme ses prédécesseurs. Ce match reste donc agréable sans être un incontournable. 6/10.

Gail Kim © déf Mickie James par DQ et conserve son titre knockout.

Alors là, j’ai rien compris !!! J’ai adoré le segment entre Velvet et Sting pour préparer le match. J’ai adoré voir Madison Rayne enfermée dans une cage surélevée pour éviter qu’elle intervienne une nouvelle fois dans la confrontation entre les deux catcheuses. J’ai bien aimé le début de match dynamique, rythmé et acharné. Mais, rapidement, on s’aperçoit qu’in ring la sauce ne prend pas. On est loin de la qualité du match de fin d’année 2011 entre les deux belles. J’ai l’impression que Mickie et Gail nous ont proposé un match assez brouillon voir plat avec de réels passages à vide. Le final où Madison fait « pleuvoir » deux poings américains s’enchaîne mal. Cela devient même grotesque lorsque Mickie s’empare d’une de ces armes pour frapper Gail et se faire ainsi bêtement disqualifier, tout en étant bizarrement félicitée par Velvet. Le public n’a pas compris. Moi, non plus. Bref, ce match me laisse un goût amer et me semble raté malgré un début prometteur. 4/10.

Abyss déf Bully Ray

Lorsque j’ai vu Abyss se signer avant de monter sur le ring, j’ai su que ce match allait être titanesque !!! Pour moi, c’est même le match de la soirée. Sur le ring, on assiste à une vraie bagarre mêlée de hardcore. Bully tente comme à son habitude de jouer avec les nerfs de son adversaire puis, finalement, se rue au combat comme un berserker. Abyss est qu’en à lui magistral de puissance et de résilience. Les deux molosses n’y vont pas de main morte !!! Tout est bon pour détruire l’autre, pour lui faire mal. Abyss chokeslam Bully sur des punaises. Bully fait goûter les barbelés à Abyss et le splash même entre deux planches épineuses depuis la troisième corde. Les coups de kentostick pleuvent et sont d’une rare violence. Le black hole final d’Abyss colle au sens propre Ray aux barbelés. Bref, c’est violent, brutal, sanglant. On aime ou pas, mais c’est du grand art. BRAVO !!! 8.5/10.

Crimson © & Matt Morgan © déf Samoa Joe & Magnus pour conserver leur titre par équipe.

Ce match m’a un poil déçu. Pourtant, j’adore Crimson et Morgan. Mais, je m’attendais à mieux. Certes, ce match est agressif et brutal. L’action est présente. Le rythme est assez bon et les tags plutôt bien réalisés. L’ensemble est proprement conçu. Je dirais même que chaque catcheur y trouve sa place et arrive à démontrer ses qualités personnelles in ring tout en mettant en valeur son équipe. Cependant, j’ai trouvé qu’il manquait un p’tit « je ne sais quoi » à cette rencontre. Crimson et Matt m’ont paru moins en jambe, plus poussifs. D’ailleurs, Samoa Joe & Magnus les ont clairement mis en difficulté. Attention, ce match reste sympa à regarder. Je n’ai pas dit qu’il était mauvais. J’ai juste dit qu’en tant que fan j’en voulais plus. Après, en même temps, cette rencontre a permis de démontrer que Samoa Joe & Magnus sont des challengers sérieux et de qualité. Dans ce sens, je suis content car, pour moi, je le répète : à terme ce titre par équipe est un frein pour Crimson comme pour Morgan. C’est juste un sas d’attente. Ces deux ont le calibre pour accrocher le titre suprême. Un bon match mais pas un match d’exception. 6.5/10.

Kurt Angle déf James Storm.

Que dire !!! Ces deux là sur le ring, en 1 contre 1, c’est de la magie !!! Les deux hommes sont d’excellents catcheurs. In ring, leur différence de style se combine à merveille. Si on ajoute à cela que leur feud est crédible et parfaitement maitrisée. On obtient un second event digne d’un main event. Tout y est : la technique, la force, l’endurance, la puissance, etc… Je suis très satisfait de la victoire d’Angle, malgré ma préférence pour Storm, car elle signifie qu’on aura droit à un autre affrontement entre les deux hommes. Et ça, c’est le top !!! De plus, la victoire litigieuse et à l’arrachée d’Angle est bien pensée car elle permet d’encore développer la rivalité déjà forte installée entre ces deux tenors du ring. Bref, un très bon match même si perso j’ai préféré celui de Final Résolution qui m’avait paru d’encore meilleure qualité. 8/10.

Jeff Hardy déf Bobby Roode © par DQ donc Bobby Roode conserve son titre poids lourds.

Le retour de Jeff en main event pour le titre majeur !!! J’attendais ce match avec impatience afin de voir si Jeff était capable d’ainsi parachever sa fameuse rédemption après le désastre de Victory Road 2011. J’avoue ne pas avoir été déçu. Ce match est très bon. Jeff et Bobby déploient tout leur arsenal afin d’obtenir la victoire. Cette rencontre est palpitante et intense. In ring, la qualité est au rendez-vous avec un catch débridé et savant à la fois. Après, j’avoue avoir préférer le match entre Angle et Storm ou encore celui précédent pour le titre suprême, à Final Résolution, entre AJ Styles et Roode. Mais, c’est avant tout une question de goût. En résumé, un main event réussi. Le final rageant où Roode se disqualifie lui-même en s’attaquant à l’arbitre afin de conserver le titre confirme mon idée que Bobby est devenu en l’espace de seulement quelques mois le top heel détestable à souhait. 7.5/10.

Note d’entertainement (coef 2) : 6/10.

Un premier PPV 2012 bien mené et bien conçu, avec une carte solide. Le public TNA est toujours aussi motivé, tout comme les catcheurs(ses). Après, pas de grande surprise au programme, pas de super show au rendez-vous, ni de segments vidéos explosifs mais juste un démarrage réussi et qui annonce une bonne année « made in TNA ».

Soit au final 66/100, soit 13.2/20, soit une mention « Bon PPV ».
Revenir en haut Aller en bas
 
Génésis 2012
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ironwrestlefest :: IronWrestleFest :: Total Nonstop Action-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser